Bouygues Telecom se lance dans le M2M avec LoRa

Bouyges Telecom, comme d’autres opérateurs télécoms, ne comptent pas laisser de nouvelles startup occuper le devant de la scène sur le marché de l’Internet des Objets. Sigfox a été sous le feu des projecteurs ces derniers mois, en levant 100M€ pour déployer un réseau 868MHz sur le territoire français, avec comme ambition de couvrir certains pays européens et les USA. Au jour d’aujourd’hui, Sigfox prétend couvrir 83% de la population française. Il faut dire que le marché attise l’appétit des grands, le marché des objets connectés mondial est estimé entre 25 et 80 Milliard d’objets d’ici 2020.

Lora
Le logo de LoRa, façon Wi-Fi Alliance

Pour sa part, Bouygues Telecom a choisi la technologie LoRa (Long Range). Développée par une société grenobloise, Semtech, LoRa est une technologie basée sur la bande de fréquence 863-870 Mhz, et elle est destinée à usage industriel, scientifique ou médical (« ISM », à l’image des portes de garage), et permet d’échanger des données de petits volumes à moindre coût, en préservant l’autonomie des objets communicants. Bouygues Telecom ne compte pas se contenter de la vente de cartes SIM machine-à-machine (M2M) aux entreprises souhaitant connecter leurs produits par les réseaux mobiles, tels que les constructeurs automobiles ou les producteurs agricoles (l’Arcep recense 8,2 millions de cartes M2M en France) : il va déployer un réseau spécifique, « le premier réseau français dédié aux objets communicants basé sur la technologie LoRa » annonce-t-il dans un communiqué, qui sera lancé commercialement en juin à Issy-les-Moulineaux et Paris.

LoRa est de type Low Power Wide Area Network (LPWAN). Son rôle sera de permettre à tous les petits objets connectés (capteurs de fumée, température, d’humidité, de présence, etc.) de communiquer avec un serveur central, par le biais de relais. Le débit n’est pas mis en avant puisqu’il faudra se contenter 0,3 à 50 kbps (mais suffisant pour cette application). La portée est également un point fort de la technologie dans la mesure où il serait possible pour les antennes d’atteindre 15 km de portée, grâce à une bonne sensibilité (environ 140 dBm) et une forte puissance d’émission (20dBm).

 

Semtech-LoRa-868MHz-IoT-Objets-connectés
Station de base LoRa (Semtech)

 

« Le pilote mené avec Bouygues Telecom est une première mondiale, et il nous a permis d’améliorer encore le protocole LoRa. Par son implication de longue date dans le développement de notre technologie, et son travail en continu pour la faire évoluer désormais au sein de l’Alliance LoRa, Bouygues Telecom est l’un des opérateurs les plus avancés au monde dans le domaine de l’internet des objets. »

– Alain Dantec, SVP Semtech

LORA-iot-diagram

Mais la véritable question est: pourquoi ne pas utiliser le réseau 3G ou 4G fraichement déployés ? Tout simplement car le coût de connexion sur ces réseaux est cher et la technologie du modem est très consommatrice d’énergie. Ce dernier point étant complètement incompatible avec les Objets Connectés. On peut aussi imaginer que la technologie 5G, qui permettra à terme de connecter les objets connectés, n’est pas tout de suite disponible et que si Bouygues Telecom ne veut pas être distancé par des nouveaux entrants, il faut s’y mettre tout de suite.

Le réseau de Bouygues Telecom est déjà déployé sur la ville de Grenoble (là où est installée Semtech, la société qui a développé la technologie LoRa). À partir du mois de juin 2015, la ville d’Issy-les-Moulineaux et une partie de Paris seront couvertes. Dès la fin de l’année, Bouygues prévoit d’utiliser ses 15 000 points hauts pour couvrir 500 communes, dont Paris, Marseille, Lyon, Lille, Nice, Rennes, Nantes, Montpellier et Angers. Bouygues Telecom proposera une offre commerciale pour les domaines de l’Internet des objets (IoT) mais aussi du Machine to Machine (M2M) pour les professionnels. La technologie LoRa est en cours de déploiement dans d’autres pays comme aux Pays-Bas (KPN), en Suisse (Swisscom), en Belgique (Belgacom) et en Afrique du Sud (Fastnet).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.